Dick Taylor, Brown butter, Nibs & Salt 73%

(EN) Travel to the US with this blend with butter, nibs and salt. I warn you, it is reeeally good…

Dick Taylor, Brown Butter, Nibs & Sea Salt with 73% Northerner blend
Rating: ⭐⭐⭐(⭐)
Keywords: Dark with inclusions; very Smooth; Salt, Chocolatey, Nutty
9.5€ for 57 gr
➡ If you fancy an incredibly smooth, salty, nutty, buttery bar which is not too sweet

🔬 This bar is made by the US based chocolate maker Dick Taylor (standing for the 2 founders, Adam Dick and Dustin Taylor). DT started back in 2010 in Eureka, California. They use organic ingredients and don’t add vanilla, extra cacao butter or emulsifiers  to their products (their dark bars without inclusions are made of beans and sugar, that is all), which is easier said than done. Sometimes you need extra cacao butter to make the chocolate smooth (or/and avoid your machinery being stuck). I must say, I am always amazed at the texture of their bars: extra smooth.

What is worth underlining is that they go for direct trade* and are transparent about the price they pay for their beans (some others are doing that too). For each origin, you can see how much they paid on their website. These prices are much higher than the world cocoa price (from 6600$ to almost 10.000$ per ton vs 2700$ for the world price).

This bar is made of cacao, cane sugar, butter & fleur de sel, nothing less, nothing more. I bought it at the The High Five Company.

🍫A fantastic textured packaging featuring a boat, reminding the background of wodworking and boatbuilding of the founders. The bar has its custom made mold on one side – very stylish – and nibs and salt on the other side. Looks pretty.
👃Chocolate, butter
👅This is a very smooth bar, which melts like butter without being fatty.
Because there are nibs & salt on it, this is a bar that I munch. First comes the sea salt, then the flavour of a deeply chocolatey Northerner blend used also in the raspberry bar. This blend’s flavour is really enhanced by the salt. The roasted nibs gives a lovely roasted/coffee & nutty note to the mix. It ends with a taste of butter.

🕵 I really liked it. Powerful, not very sweet and yet easy to nibble on. I couldnt stop eating it & it disappeared surprisingly quick for a dark bar – usually I am content with 2-3 pieces a day. This time, I was looking sadly at the empty paper… After eating 3 different DT bars, I understand why people love Dick Taylor’s chocolate so much.

*There is no overall definition of what ‘direct trade’ is, making it more difficult to know who fits in. Usually, the makers mean they know the farmers/fermentation unit managers where the beans come from, and visit them from time to time. The more ‘radical’ ones (in terms of going back to the roots) visit the farmers once a year, purchase their beans directly, ensure the whole importation process (cf. Askinosie).

(FR) Voyage aux États-Unis, avec un mélange de fèves, beurre, grué et sel. Une tuerie, je vous aurai prévenus…

Dick Taylor, Brown Butter, Nibs & Sea Salt with 73% Northerner blend
Score: ⭐⭐⭐(⭐)
Mots-Clés: Noir avec inclusions; Onctueux; Sel, Chocolaté, Noix
9.5€ pour 57 gr
➡ Si vous avez envie d’une tablette délicieusement onctueuse, salée, chocolatée, pas trop sucrée

🔬 Cette tablette a été produite par Dick Taylor (pour Adam Dick et Dustin Taylor). Les deux fondateurs ont commencé en 2010 à Eureka, Californie. Ce sont des puristes dans le genre: ils n’utilisent que des ingrédients bio et n’ajoutent ni vanille, ni beurre de cacao en plus ni émulsifiants (lécithine, etc.) Leurs tablettes d’origine sans inclusions sont faites à base de 2 ingrédients: fèves de cacao et sucre, point à la ligne. Mais c’est plus simple à dire qu’à faire: rajouter du beurre de cacao aide à rendre les tablettes plus onctueuses et évite de bloquer les machines. Et pourtant ils y arrivent, et je suis à chaque fois émerveillée par leurs tablettes, parmi les plus onctueuses qui soient.

Ce qui vaut aussi la peine d’être mentionné, c’est qu’ils font du commerce direct* et sont transparents à propos des prix qu’ils paient aux fermiers/co-op (comme d’autres). Sur leur site web, on peut trouver les prix payés pour chaque origine. Des prix bien plus élevés que le prix mondial du cacao (pour vous donner une idée, leurs prix vont de 6600$ à 10.000$ par tonne contre 2700$ pour le prix mondial…)

Cette tablette contient du cacao, du sucre de canne, du beurre et de la fleur de sel. Je l’ai acheté à The High Five Company.

🍫Un magnifique papier texturé avec une représentation d’un bateau, manière de rappeler le background des 2 fondateurs: travail du bois et création de bateaux. Le moule leur est propre, très stylé et fin d’un côté, et du grué de cacao et du sel de l’autre.👃Chocolat, beurre
👅 Je ne le redirai jamais assez: c’est une tablette hyper onctueuse, qui fond comme du beurre mais sans être huileuse (sacré tour de force). Comme il y a des morceaux de fèves torréfiées, c’est le genre de tablette à mâcher (ah oui, parce qu’une tablette, ça se laisse fondre sur la langue… enfin, c’est à vous de voir ce qui vous va le mieux pour déguster). Le sel vient en premier, puis les saveurs très chocolatées de leur ‘Northerner’ – un mélange de fèves de différentes origines. Le sel souligne les saveurs du chocolat, tandis que les morceaux de fèves rajoutent des notes de café/noix. Le beurre vient en dernier, et reste. Longtemps.

🕵️‍♀️J’aime vraiment cette tablette. Elle est puissante, sans être trop sucrée, et pourtant facile à manger. D’habitude, je mange quelques carré par jour. Là elle a disparu sans que je m’en rende compte (ô rage, ô désespoir…) Après avoir essayé 3 différentes tablettes, je comprends pourquoi Dick Taylor a tant de succès. Mérité.

*Il n’y a pas de définition générale du concept de “commerce direct”. Il est donc ardu de dire qui en fait véritablement. Habituellement, les faiseurs de chocolat signifient par là qu’ils connaissent les fermiers, ou les managers de l’unité de fermentation, et/ou qu’ils les visitent de temps en temps. Les plus ‘radicaux’ (étymologiquement parlant: retournant à la racine) visitent les fermiers une fois par an, achètent les fèves à ceux-ci directement, et contrôlent tout le processus d’importation (cf. Askinosie).

3 Comments Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s